Reprise d'études

Reprise d'études

La formation continue diplômante

Toute formation diplômante préparée à l’université est accessible aux personnes en reconversion. La reprise d’études permet de se former tout au long de sa vie en s’appuyant sur un projet personnel et professionnel.

Le public

Vous relevez de la formation continue si vous avez interrompu vos études depuis plus d’un an, si vous accédez à l’université par la voie de la Validation des Acquis ou si vous étiez déjà inscrit en formation continue l’année universitaire précédente.

Les adultes en reprise d’études bénéficient de la même formation que les étudiants en formation initiale, mais avec un statut différent, celui de stagiaire de la formation professionnelle continue. Ce statut est défini par l’existence d’un conventionnement, sous forme d’un contrat de formation professionnelle signé entre la personne et l’établissement qui dispense la formation.

Le financement

En fonction de votre situation (salarié, demandeur d’emploi, agent de la fonction publique, travailleur indépendant…), vous pouvez prétendre à bénéficier de différents dispositifs et prises en charge pour vous aider à financer votre projet de formation : coût pédagogique, rémunération et frais d’inscription.

Financer son projet en reprise d’études

Financer votre formation, c’est obtenir une prise en charge du coût pédagogique voire administratif de la formation et s’assurer d’une possibilité de rémunération ou d’indemnisation pendant la durée de la formation.

Coût de la formation en université

Toute personne, quel que soit son régime d’inscription, doit s’acquitter des droits d’inscription universitaire au diplôme. Pour l’année 2022/2023, ces droits s’élevaient à 243 € pour le master.

En tant que stagiaire de la formation continue, vous devez également vous acquitter, dans le cadre de votre contrat de formation professionnelle, des frais pédagogiques fixés chaque année par le conseil d’administration de l’université.

Les interlocuteurs à contacter, pour entreprendre les démarches de recherche de financement relatives à votre projet professionnel, dépendent  de votre situation.

Les organismes financeurs

Vous êtes demandeur d’emploi (indemnisé ou non) :

Votre interlocuteur est votre conseiller Pôle emploi.

  • Financement par le Conseil Régional de Bretagne
  • Financement par Pôle Emploi au titre de l’Aide Individuelle à la Formation (AIF)
  • Financement au titre du compte personnel de formation (CPF)

 

Vous êtes salarié du privé :

Votre interlocuteur est le conseiller en évolution professionnelle de votre région.

  • Financement au titre du compte personnel de formation (CPF)
  • Financement au titre du plan de formation de votre employeur

 

Vous êtes agent de la fonction publique :

Votre interlocuteur est le service RH de votre administration.

  • Financement au titre du congé de formation professionnelle (CFP)
  • Financement au titre du plan de formation de votre administration

 

Vous exercez une profession libérale ou vous êtes travailleur indépendant.

Votre interlocuteur est le conseiller en évolution professionnelle de votre région.

  • Financement au titre du compte personnel de formation (CPF)

 

Vous êtes reconnu travailleur handicapé :

Votre interlocuteur est le conseiller Cap emploi.

  • Financement par l’Agefiph : Association de gestion du fonds pour l’insertion professionnelle des personnes handicapées
  • Financement au titre du compte personnel de formation (CPF)

 

Pour tout complément d’information : reprise-etudes@inspe-bretagne.fr

 

Des ressources pour vous accompagner dans votre démarche :

 

L’accès au master MEEF

Si vous êtes titulaire d’une licence, il vous est possible de candidater pour le master MEEF : Candidature Master 1 MEEF

Si vous ne possédez pas le titre requis pour accéder à la formation, vous avez la possibilité d’y accéder par la validation des acquis professionnels et personnels (VAPP) : les modalités de candidature seront précisées ultérieurement.

Dans les deux cas, vous aurez à constituer un dossier d’admission dans le cadre de la campagne de sélection au master.

Les ressources pour vous aider à construire votre projet

A qui s’adresser pour le suivi administratif et financier ?

Les dispositifs de reconnaissance de l'expérience

Accéder à une formation par la VAPP

La Validation des Acquis Professionnels et Personnels (VAPP)

Les personnes ne disposant pas du diplôme requis pour accéder à la formation ont la possibilité d’y accéder par la voie de la reconnaissance de l’expérience.

La validation d’acquis professionnels et personnels est une voie d’accès à une formation après examen des acquis académiques, professionnels et personnels. Elle a pour objectif de permettre aux candidats de commencer ou de reprendre des études supérieures en master MEEF.

Le public concerné

La VAPP s’adresse à toute personne qui ne possède pas de licence ou de diplôme national conférant un grade de licence dans un domaine  compatible avec celui du diplôme national de master. Une candidature au titre de la VAPP peut être émise à condition d’avoir interrompu sa formation initiale et acquis des compétences et connaissances dans le cadre d’une activité professionnelle, personnelle et/ou de formation, qu’elle soit en poursuite ou en reprise d’études.

A noter : Les candidats non titulaires du baccalauréat doivent avoir interrompu leurs études initiales depuis au moins deux ans et être âgés de vingt ans au moins à la date prévue pour la reprise des études.

Les candidats ayant été inscrits dans une formation (en licence 3, par exemple) sans obtenir le passage dans l’année d’études suivante (master 1 dans ce cas) ne peuvent déposer une demande de validation pour être admis dans cette même année d’études (master 1) avant un délai de trois ans.

Les démarches

Les dossiers relevant de la VAPP sont étudiés par une commission pédagogique sur la base des compétences et connaissances acquises dans le cadre des activités professionnelles, personnelles et des formations suivies. 

Les modalités seront précisées ultérieurement.

Contact : reprise-etudes@inspe-bretagne.fr

Accéder à un diplôme par la VAE ou la VES

La Validation des Acquis de l’Expérience (VAE)

La validation des acquis de l’expérience est une voie d’accès à un diplôme : elle permet d’obtenir l’intégralité ou une partie d’un diplôme après examen des acquis de son expérience professionnelle, personnelle et de formation en rapport avec le contenu de la certification souhaitée. Elle permet donc à un candidat d’obtenir l’intégralité ou une partie du master MEEF proposé par l’INSPÉ de Bretagne par reconnaissance de son parcours professionnel et personnel.

Le public concerné

Toute personne justifiant d’au moins une année d’expérience professionnelle et/ou bénévole en relation directe avec le contenu du diplôme visé (sans condition d’âge, de nationalité, de statut, de diplôme) peut s’engager dans une démarche de VAE.

A noter : au cours de la même année civile et pour un même diplôme, un candidat ne peut déposer qu’une seule demande auprès d’un seul établissement.

S’il postule à des diplômes différents, le candidat ne peut pas déposer plus de trois demandes de VAE au cours de la même année civile.

Les démarches

Les services REVA (reprise d’études et validation des acquis) des quatre universités bretonnes, en collaboration avec l’INSPÉ de Bretagne, mettent en place la VAE et organisent des réunions d’information.

Après étude de la recevabilité administrative et pédagogique de la demande auprès du service REVA de l’université dont dépend le parcours envisagé, le candidat prépare, seul ou accompagné, un dossier, qui sera examiné par un jury composé d’enseignants et de professionnels en lien avec le diplôme. À l’issue d’un l’entretien sur la base de son dossier, le jury se prononce en vue de l’obtention du diplôme.

Dans le cas d’une validation partielle, le jury détermine une prescription complémentaire en intégrant la formation dans le cadre de la formation continue.

La Validation des Etudes Supérieures (VES)

La validation des études supérieures est une voie d’accès à un diplôme : elle permet d’obtenir l’intégralité ou une partie d’un diplôme après examen des études supérieures suivies en France ou à l’étranger.

Le public concerné

Toute personne ayant suivi des études supérieures dans un établissement ou un organisme de formation ressortissant du secteur public ou du secteur privé, en France ou à l’étranger, quelles qu’en aient été les modalités et la durée, peut s’engager dans une démarche de VES.

A noter : au cours de la même année civile et pour un même diplôme, un candidat ne peut déposer qu’une seule demande auprès d’un seul établissement.
S’il postule à des diplômes différents, le candidat ne peut pas déposer plus de trois demandes de VES au cours de la même année civile.

Les démarches

Les services REVA (reprise d’études et validation des acquis) des quatre universités bretonnes, en collaboration avec l’INSPÉ de Bretagne, mettent en place la VES et organisent des réunions d’information.

Après étude de la recevabilité administrative et pédagogique de la demande auprès du service REVA de l’université dont dépend le parcours envisagé, le candidat prépare, seul ou accompagné, un dossier basé sur les connaissances et aptitudes acquises au cours de ses études. Ce dossier sera examiné par un jury composé d’enseignants et de professionnels en lien avec le diplôme. À l’issue d’un entretien oral avec le candidat, le jury se prononce en vue de l’obtention du diplôme.

Dans le cas d’une validation partielle, le jury détermine une prescription complémentaire en intégrant la formation dans le cadre de la formation continue.

Pour savoir à quelle université s’adresser selon le parcours de master MEEF envisagé : consulter le document «VAE et VES pour le master MEEF : les contacts des REVA universitaires»

Pour plus d’informations :