École inclusive

École inclusive

Pour devenir pleinement inclusive, l’École doit remettre l’accessibilité des apprentissages et
l’adaptation de l’environnement scolaire au cœur de sa pratique.
Dans le dossier d’accréditation 2017-2021, l’ESPE de Bretagne s’est construite avec une ambition autour de la notion « d’école inclusive et bienveillante » pour une prise en compte des difficultés de tous les élèves. Cette orientation stratégique a commencé à se retrouver au cœur des contenus de formation en privilégiant une approche intégrée autour de contenus incontournables à traiter de manière complémentaire en formation et sur les lieux d’exercice professionnel. Quelques heures de formation spécifique ont dès lors été programmées au sein des mentions Premier et Second degré du master MEEF, une formation au CAPPEI a pu être proposée, et certaines formations de formateurs ont pu voir le jour.
Cette ambition est fortement réaffirmée dans le présent dossier d’accréditation avec pour objectifs de permettre à l’École d’être pleinement inclusive, d’assurer une scolarisation de qualité à tous les élèves de la maternelle au lycée, et de prendre en compte leurs singularités ainsi que leurs besoins éducatifs particuliers.

Le service public de l’Éducation nationale «reconnaît que tous les enfants partagent la capacité d’apprendre et de progresser. Il veille à l’inclusion scolaire de tous les enfants, sans aucune distinction».

Formation initiale

Dans le cadre de la formation initiale des étudiants et stagiaires en M1 et M2 MEEF Premier et Second degrés, l’INSPÉ de Bretagne a eu à cœur d’irriguer ses maquettes de formation de contenus liés à l’école inclusive, conformément l’arrêté du 25 novembre 2020 « fixant le cahier des charges relatif aux contenus de la formation initiale spécifique pour les étudiants ou fonctionnaires stagiaires se destinant aux métiers du professorat et de l’éducation concernant la scolarisation des élèves à besoins éducatifs particulier ».
En master 1 :

  • de nombreux contenus d’enseignement proposés dans le cadre des enseignements
    mutualisés ont pour objectifs d’aborder la notion d’école inclusive (Enjeux de l’école inclusive ; adaptation de l’école aux diversités et scolarisation des élèves à besoins éducatifs particuliers : études de cas ; les modèles théoriques de l’enseignement efficace : la différenciation ; travailler en partenariat dans le cadre de l’école inclusive…) et de créer une culture commune autour de ces différents enjeux.
  • L’UE1 intitulée « Conception et pilotage d’un enseignement inclusif » va permettre aux étudiants d’apprendre à concevoir, conduire et réguler une séance disciplinaire inclusive.
  • L’UE4 intitulée « Pratique réflexive » a pour objectifs de développer la posture professionnelle des étudiants et d’aborder les notions de climat scolaire et d’éducation inclusive.
  • Enfin, l’INSPÉ a souhaité proposer deux jours de stage d’observation dans un contexte différent, voire dans un dispositif ou une structure relevant de l’école inclusive (SEGPA, IME, ULIS école, ULIS collège, hôpital de jour…), à l’ensemble de ses étudiants de master 1 PE et PLC précédés d’une demi-journée de préparation afin de leur permettre de profiter pleinement et sereinement de cette opportunité. Cette mise en stage a été rendue possible dans le 1er degré grâce à un partenariat efficace entre l’INSPÉ et les directions académiques des 4 départements bretons.

En master 2, des temps d’analyse de pratiques seront spécifiquement orientés vers les
problématiques de l’école inclusive : prise en charge du handicap, rôle de l’AESH, mise en
place d’enseignements différenciés, etc.

Formation continue : CAPPEI et master HG2DS

L’INSPÉ accueille des stagiaires qui se préparent au certificat d’aptitude professionnelle aux pratiques de l’école inclusive (CAPPEI) : deux options sont actuellement proposées en
Bretagne : les troubles des fonctions cognitives d’une part, la grande difficulté scolaire
d’autre part. Chaque année, une soixantaine de stagiaires du 1er et du 2nd degrés bénéficient de cette préparation, qui leur permet non seulement d’accroître leurs connaissances et compétences autour des grandes notions de l’école inclusive mais d’entamer un cheminement afin de jouer le rôle de personne-ressource au sein de leur établissement.
Depuis quelques années, ces stagiaires ont de surcroît la possibilité de s’inscrire
parallèlement en master 1 MEFF parcours « Handicap, difficulté et grande difficulté
scolaire » (HG2DS).
Le parcours HG2DS a pour premier objectif de répondre aux besoins de formation reconnus dans la loi du 11 février 2005 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées, et dans celle du 8 juillet 2013 qui vise à réduire les inégalités et à favoriser la réussite de tous. Au sein de l’Éducation nationale, la formation aux pratiques de l’école inclusive est fixée par le B.O spécial n°7 du 16 février 2017. Le second objectif visé par le parcours HG2DS concerne la formation par la recherche et à la recherche de professionnels ayant une expérience dans le domaine des pratiques inclusives et de la scolarisation des élèves à besoins éducatifs particuliers. La seconde année permet aux professionnels d’approfondir leurs connaissances et parallèlement d’acquérir les compétences inhérentes à la fonction de personne-ressource. Chaque année, plusieurs stagiaires CAPPEI s’inscrivent en parallèle au M1 HG2DS. Nombreux sont ceux qui s’inscrivent l’année suivante en M2 HG2DS ; certains poursuivent en thèse. Depuis la création du parcours HG2DS, une dizaine d’enseignants ont soutenu une thèse après avoir obtenu le master ou sont en cours de thèse.

Formation de formateurs

Compte tenu de cette orientation forte en direction de l’école inclusive, l’INSPÉ de Bretagne envisage de renforcer son offre de formation de formateurs autour de l’accessibilité universelle des apprentissages.