Le numérique responsable

Lors de la précédente période d’accréditation, l’INSPÉ a inscrit son action numérique dans les orientations stratégiques du territoire breton, visant à favoriser l’essaimage et l’appropriation de pratiques pédagogiques numériques au service de la réussite de tous.
Dans l’offre de formation actuelle, le numérique se trouve ainsi clairement identifié à la fois dans les enseignements mutualisés (tronc commun) et dans les apports disciplinaires. Les axes de travail permettent aux étudiants de bénéficier d’une approche éclairée sur plusieurs questions vives telles que les pratiques numériques des jeunes, l’éducation aux médias et à l’information, l’usage des réseaux sociaux et l’identité numérique. En parallèle, l’INSPÉ de Bretagne s’est engagé dans plusieurs partenariats bretons : parcours M@gistère pour la formation continue des enseignants et pour la formation des tuteurs des enseignants stagiaires, contribution aux volets IDEE et ACTIF du projet e-Fran, participation aux coopératives pédagogiques numériques de chaque département.
Consécutivement à la crise sanitaire et à la faveur d’une nouvelle offre de formation, trois axes structurants ont été définis.

Vers des usages numériques raisonnés, responsables, formatifs et inclusifs

Développer, mutualiser et amplifier des usages numériques raisonnés et inclusifs

Dans la nouvelle offre de formation, le numérique apparaît comme un objet à la fois central et transversal : central car il s’agit de former au numérique éducatif ; transversal car le numérique a vocation à venir en appui aux pratiques disciplinaires. Les enseignements sont désormais axés sur les pratiques professionnelles collaboratives, sur l’échange et l’analyse de pratiques, sur les apprentissages entre et par les pairs. Il conviendra ici d’accompagner les dispositifs de formation pour privilégier une entrée par la dimension inclusive. Pour les enseignants, cela passe par une offre cohérente de formation de formateurs articulant numérique et inclusion scolaire. Pour les étudiants, il s’agira de prendre appui sur la pratique en stage pour l’analyser, favoriser la coopération et mutualiser les approches et les usages.

Encourager les pratiques innovantes et adapter l’existant aux exigences du cadre réglementaire

Laboratoire d’expérimentations professionnelles, l’INSPÉ de Bretagne doit pouvoir tester, analyser et valider les opportunités offertes par la formation en alternance. Le cadre de référence des compétences numériques pour les élèves, le référentiel des compétences numériques professionnelles pour les enseignants sont des leviers forts pour inviter les acteurs à penser le numérique différemment. Trop souvent perçu dans une approche techno-centrée, le numérique en formation doit permettre d’appréhender la gestion des ressources numériques dans l’enseignement, de favoriser l’émancipation et la créativité des étudiants, de diversifier les modalités d’apprentissage pour répondre à des besoins identifiés et enfin de favoriser le développement professionnel.
Pour les étudiants comme pour les formateurs, il s’agira de veiller à différencier formation aux usages et formation aux outils en prenant appui sur les références théoriques, juridiques ou institutionnelles utiles. Des modules de formation sur des questions vives sont à envisager (éducation aux médias et à l’information, identité numérique et protection des données, usages des réseaux sociaux en classe ou en formation, …). Il s’agira aussi de montrer le potentiel offert par le numérique (hybridation des formations, collaboration) tout en en mesurant les limites. Les travaux de recherche portant sur ces sujets sont indissociables de cet axe de travail.

Valoriser les pratiques et développer les compétences numériques

La valorisation des pratiques passe notamment par une communication plus importante des pratiques numériques de l’institut. Les outils de communication actuellement utilisés permettent d’envisager une meilleure information à l’ensemble des acteurs de la formation, des partenaires universitaires et institutionnels, et plus généralement de la communauté éducative.
Valoriser, c’est aussi reconnaitre. L’INSPÉ de Bretagne souhaite contribuer à la mise en œuvre de la certification PIX pour les enseignants. Il s’agit ici de poser un cadre permettant aux étudiants de se former (plateforme en ligne, enseignements), d’être accompagnés (tutorat mixte, analyse de pratique) et d’être évalués et certifiés (certification PIX sur les compétences numériques liées au métier d’enseignant). Les formateurs numériques de l’INSPÉ de Bretagne s’inscrivent dans cette dynamique. L’institut souhaite aussi profiter de cette opportunité pour y inscrire ses personnels dans le cadre de la formation professionnelle.
Dans le cadre de l’approche par compétences, l’INSPÉ de Bretagne doit permettre à chacun de capitaliser ses expériences. La mise en place d’un portfolio numérique comme vecteur d’une identité professionnelle en devenir ou déjà construite renforcera les liens entre pratique et compétences travaillées.

Chargé de mission : Pierre-Yves Jouan