Les laboratoires partenaires de l'INSPÉ de Bretagne

Les laboratoires associés à l'INSPÉ

 

CFV "Centre François Viète"

CFV

Le Centre François Viète d’épistémologie et d’histoire des sciences et des techniques (UR 1161) a été créé à l’Université de Nantes en 1994. Cette unité de recherche interdisciplinaire s’appuie sur des chercheurs travaillant en épistémologie et histoire des mathématiques, de sciences de la Terre et de l’univers, des sciences physiques et chimiques, des sciences de la vie et de la médecine ainsi qu’en histoire et philosophie des techniques.

CRBC "Centre de Recherche Bretonne et Celtique"

CRBCLe Centre de recherche bretonne et celtique, UAR 3554 du CNRS, est installé à Brest. Le laboratoire compte 43 enseignants-chercheurs statutaires et environ 330 chercheurs associés. Deux écoles doctorales et deux masters y sont rattachés. Comme son nom l’indique, ses axes de recherches concernent essentiellement la Bretagne et les pays celtiques (Irlande, Ecosse, Pays de Galles) mais toujours dans une approche comparative et pluri-disciplinaire. Sa particularité est de posséder une bibliothèque de 73 000 ouvrages et plusieurs milliers de titres de revue sur les sujets étudiés ainsi qu’environ 500 mètres linéaires d’archives, l’ensemble étant ouvert à tous les publics. Une équipe d’une dizaine de personnes assure quotidiennement le bon fonctionnement de l’ensemble.

CREAD "Centre de Recherche sur l'Éducation, les Apprentissages et la Didactique"

creadÉquipe multisites et sous double tutelle de l’Université Rennes 2 (R2) et de l’Université de Bretagne Occidentale (UBO), le CREAD fédère des chercheurs d’horizons divers au plan disciplinaire, travaillant sur des objets liés à la recherche en éducation, dans son sens le plus large.

ESO "Espaces et Sociétés"

Logo ESODepuis son ancrage historique en géographie sociale, le positionnement scientifique du laboratoire de recherche Espaces et Sociétés (ESO) s’est élargi à la dimension spatiale des rapports sociaux et à l’étude des inégalités sous toutes leurs formes, à partir de l’ensemble des disciplines représentées dans son collectif : géographie, aménagement, sociologie, psychologie, information-communication, économie, architecture, urbanisme. Cette hybridation disciplinaire a diversifié les catégories d’analyse : vers l’individu et son articulation avec le collectif ; vers l’environnement et son articulation avec le social ; vers le sensible et son articulation avec les pratiques. Les jeunes chercheuses et chercheurs dessinent des champs d’investigation d’expertise sociale, en France et à l’international, leurs sujets en disent quelque chose : genre  et nature en ville, la musicalité urbaine, les solidarités alimentaires, les parcours de soin des migrants, la place de l’élevage dans la société, la création dans l’espace public, habitat et vieillissement, mobilités douces…

Concernant les questions d’éducation, un collectif d’ESO engagé dans des collaborations internationales a assuré le portage de la session de la commission Géographie et éducation de l’association internationale de géographie (UGI) en juillet 2022. Une dizaine de chercheur·es d’ESO contribuent à la consolidation du Réseau Thématique Pluridisciplinaire (RTP) Éducation soutenu par la Mission Interdisciplinaire du CNRS, en particulier à son axe 1 «inégalités éducatives». Ces chercheur·es ESO ont pour une partie d’entre eux été contributeurs au programme Ineduc (2010-2015), qui considérait les espaces de vie des enfants et des jeunes dans leur ensemble. D’autres travaux approfondissent la notion de «culture éducative» et son rôle de «driver» dans les mobilités enfantines en ville. Les recherches menées dans l’antenne du CEREQ (Centre d’études et de Recherches sur la qualifications et l’Emploi) hébergée à ESO sur le site caennais, alimentent un chantier de notre laboratoire sur les articulations socio-spatiales entre parcours éducatifs, trajectoires de formation et insertion dans l’emploi (sites angevin, caennais, manceau et rennais d’ESO). Enfin, les recherches en didactique (géographie), sur le rôle des outils numériques dans et hors cadre scolaire, sont portées notamment par les collègues enseignants en InsPE à Caen et Rennes. Ces derniers opérationnalisent aussi le lien formation master MEEF (Métier de l’enseignement, de l’éducation et de la formation).

Géoarchitecture

Logo_geoarchiDepuis la création de l’équipe en 1982 par les fondateurs de l’institut, ses chercheurs s’intéressent aux pratiques de transformation de l’espace mais aussi aux doctrines, paradigmes, idées, théories dont elles se réclament. Cette orientation nous a conduits à construire des outils d’observation, d’analyse et d’évaluation, mais aussi à examiner les théories, les discours et les représentations.

IRMAR "Institut de Recherche Mathématique de Rennes"

Logo IRMAR

L’IRMAR, multi-sites et multi-tutelles, intègre les mathématicien·ne·s Rennais·e·s des universités de Rennes 1 et Rennes 2, du CNRS, de l’ENS Rennes, de l’INSA, ainsi que des équipes de l’Institut Agro Rennes-Angers, de la DGA Maîtrise de l’Information, de l’ENSAI et de l’INRIA.

LAB-STICC

Logo LABSTICCLe Lab-STICC, fort de son double rattachement aux instituts INS2I et INSIS du CNRS, est une unité de recherche historiquement reconnue en Bretagne Océane et en France dans le domaine des STIC. Elle affiche une capacité avérée de couvrir un large spectre scientifique autour des sciences du numérique.

LETG "Littoral - Environnement - Télédétection - Géomatique"

Logo_LETG

Le champ scientifique de l’UMR LETG est celui de la géographie de l’environnement. L’organisation de notre programme scientifique est construite sur 3 axes : Littoral, Environnements continentaux, Télédétection/Géomatique

Le LETG – Rennes est fortement impliqué dans les axes « environnements continentaux » et « télédétection/Géomatique » avec une composante « climat » très importante. Au cours des contrats successifs, des résultats scientifiques ont été acquis sur différentes problématiques comme l’adaptation des agrosystèmes au changement climatique, les dynamiques et gestion des paysages et de la biodiversité, les méthodes et traitements de l’Information géographique avec un focus majeur sur les images satellitaires et drones. Une expertise de terrain acquise de longues dates sur différents milieux (en contexte tempéré et tropical) ont permis d’intégrer plusieurs groupes de recherche et de participer activement à la mise en œuvre progressive d’une interdisciplinarité dans le cadre de dispositifs labellisés (programmes de recherche européens, observatoires, zone atelier…).

LP3C "Laboratoire de Psychologie : Cognition, Comportement, Communication"

logo Lp3cLes recherches du Laboratoire de Psychologie, Cognition, Comportement, Communication (LP3C) s’inscrivent dans différents domaines de la psychologie (expérimentale, sociale, cognitive, différentielle, ergonomie, du développement et de l’éducation), autour de plusieurs axes de recherche :
·   Constructions sociales des connaissances ;
·   Influences, normes et comportement ;
·   Performances, socio-performances et apprentissages ;
·   Variabilités, évaluation, remédiation.

Ainsi, les résultats des recherches ont notamment une application dans le champ de l’éducation en s’intéressant aux caractéristiques pertinentes pour l’apprentissage (de la conception à l’évaluation), aux caractéristiques ergonomiques des documents, aux représentations des personnels éducatifs (par exemple sur le Haut Potentiel intellectuel), au développement des compétences créatives (individuelles et collectives), à l’inclusion des enfants porteurs de handicap, au harcèlement, etc.