Égalité femmes - hommes

Exposition tous les métiers sont mixtes

L’égalité entre les femmes et les hommes en tant que valeur, principe démocratique et objectif pour le système éducatif, apparaît dans le code d’éducation de la manière suivante : «L’École compte parmi ses missions fondamentales celle de garantir l’égalité des chances des filles et doit favoriser la mixité et l’égalité entre les femmes et les hommes, notamment en matière d’orientation, ainsi que la prévention des préjugés sexistes et des violences faites aux femmes». Le système éducatif dans son ensemble a donc un rôle essentiel à jouer dans la marche vers une société plus égalitaire, en contribuant à l’évolution des manières de penser et de faire des jeunes générations, en vue de modifier les divisions sexuées des rôles dans la société, qui constituent des sources de discriminations. Cette priorité a été affirmée dans la loi de refondation de l‘École du 8 juillet 2013 puis dans l’instruction interministérielle du 15 janvier 2021 relative à la formation des personnels à l’égalité filles/garçons. Elle a par ailleurs fait l’objet d’une convention régionale et académique pour l’égalité entre les filles et les garçons, les femmes et les hommes dans le système éducatif en Bretagne couvrant la période 2021-2024. L’INSPÉ est signataire de ce texte et apparaît en particulier dans l’annexe III relative à l’enseignement supérieur, en tant qu’acteur de la formation des enseignants sur les questions d’égalité et de discrimination. L’acquisition d’une culture de l’égalité par les étudiants de l’INSPÉ, futurs acteurs du système éducatif est donc fondamentale pour parvenir à une égalité réelle au sein de l’École et de la société.

En tant qu’institut de formation des enseignants et des personnels d’éducation, l’INSPÉ est un vecteur essentiel de cette culture de l’égalité et du respect mutuel auprès des enseignants, des formateurs, des étudiants et des élèves. L’INSPÉ de Bretagne a donc structuré son action dans le domaine de la promotion de l’égalité autour de trois axes.

La mission Égalité femmes - hommes

Promouvoir une culture de l’égalité

Il s’agira, conformément à l’instruction ministérielle du 15 janvier 2021, de permettre aux étudiants de se construire une culture de l’égalité à partir du principe suivant : ce qui est expérimenté à l’INSPÉ, dans les différents espaces de formation, a vocation à être transposé dans la pratique professionnelle. Pour ce faire, plusieurs thématiques sont et seront abordées dans la formation : les stéréotypes de genre à l’École et dans la société, la mixité, l’orientation professionnelle non genrée, les discriminations de genre, l’éducation à la sexualité, les violences sexistes et sexuelles. Il conviendra à cet égard d’identifier les heures de formation explicitement consacrées à ces thématiques afin d’atteindre les 18 h prévues dans l’instruction ministérielle et de dessiner ainsi un parcours lisible pour les étudiants, comparable au parcours de formation sur la laïcité évoqué plus haut.

La lutte contre les stéréotypes de genre et la promotion d’une culture de l’égalité passe encore par des actions de formation continue, de formation de formateurs, des manifestations (Journées d’études, conférences, tables rondes, expositions) et des activités de recherche, en lien avec le rectorat et les partenaires associatifs ou institutionnels de l’INSPÉ.

On insistera enfin sur le rôle des bibliothèques universitaires de l’INSPÉ en matière d’éducation à l’égalité : une politique documentaire volontariste dans ce domaine, adossée aux dispositifs de formation ou de sensibilisation, contribuera à forger une culture commune.

Prévenir le harcèlement

Faire vivre le principe de l’égalité au sein de l’INSPÉ et par ricochet dans les écoles et les établissements fréquentés par les étudiants, cela passe par la lutte contre toute forme de harcèlement. Identifier les mécanismes du harcèlement, former les étudiants et les personnels aux procédures d’alertes, rappeler les règles de droit, anticiper et prévenir les situations de violence : autant d’enjeux essentiels, dont les bénéfices se feront sentir à la fois en classe et hors la classe. Sur ce point encore, la formation de formateurs s’avère le levier essentiel à actionner dès le début de la période contractuelle. Sur le plan institutionnel, il conviendra d’inscrire l’INSPÉ dans le réseau universitaire breton dédié à la lutte contre les violences sexuelles et sexistes composé d’universités (UBO, UBS, Université de Rennes 1, Université Rennes 2) et de grandes écoles bretonnes.

Viser l’égalité professionnelle à l’INSPÉ

Les situations d’inégalité ou d’iniquité peuvent aussi se manifester en contexte professionnel. A cet égard, il conviendrait de dresser chaque année le bilan social de l’INSPÉ de Bretagne, afin d’identifier, à partir d’indicateurs RH objectifs (avancement de carrière et promotions, temps partiel, occupation des postes à responsabilité, occupation des postes à responsabilité, etc.) les potentiels déséquilibres susceptibles d’affecter le fonctionnement de l’organisation.

Les ressources

Ressources INSPÉ de Bretagne

En partenariat avec l’UBO - Conférence «L’influence du genre sur l’orientation scolaire et professionnelle» de Françoise Vouillot

Dans le cadre des 50 ans de l’UBO, Françoise Vouillot a donné une conférence intitulée «L’influence du genre sur l’orientation scolaire et professionnelle» les 2 et 3 février 2022.
Cette conférence était co-organisée par la mission égalité de l’UBO et la mission égalité entre les femmes et les hommes de l’INSPÉ de Bretagne. Vous pouvez la voir ou la revoir via ce lien et consulter des éléments de bibliographie.

L'influence du genre sur l'orientation scolaire et professionnelle

 

––––––––––––––––-

En partenariat avec l’académie de Rennes et le réseau Canopé - Conférence la pédagogie égalitaire
Pédagogie égalitaire

L’INSPÉ de Bretagne en partenariat avec l’académie de Rennes, Canopé, l’Onisep et la direction régionale aux droits des femmes et à l’égalité a organisé une conférence sur la pédagogie égalitaire /  J’observe ma pratique et je la fais évoluer pour contribuer à l’égalité filles garçons dans mon quotidien professionnel le jeudi 28 avril 2022. Cette conférence s’est inscrite dans la continuité de la signature de la convention régionale et académique en faveur de l’égalité entre les filles et les garçons, entre les femmes et les hommes dans le système éducatif, signée le 8 mars dernier par le Préfet de région et le Recteur lors d’une présentation d’actions autour de l’égalité fille - garçons au collège Paul Eluard de Guerlédan.

Ce temps fort de formation avait pour ambition de permettre d’identifier les points de vigilance et les stéréoptypes de genres au sein de l’École. Clémence Perronnet, Murielle Gerin et Edith Maruejouls ont questionné l’acte d’enseignement et les pratiques dans l’espace scolaire, afin que chacun et chacune puisse oeuvrer pour une école plus égalitaire en adoptant des gestes professionnels propices à l’égalité filles-garçons, et en mettant en oeuvre une pédagogie qui offrira aux garçons comme aux filles les mêmes opportunités.
Vous pouvez voir ou revoir cette conférence sur le pod de l’INSPÉ
et consulter la synthèse de la journée.

Chargée de mission : Magali Bigaud

La pédagogie égalitaire L'égalité c'est pas mon genre ! L'influence du genre sur l'orientation scolaire et professionnelle Tous les métiers sont mixtes